Depuis une quinzaine d’années La compagnie mène des actions avec la population en lien avec ses créations et les territoires sur lesquels elle est en résidence. Nous avons travaillé avec les villes d’Hénin-Beaumont, de Tourcoing, dans le bassin minier du Pas-de-Calais avec la ville de Harnes, les villes de la communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin, le bassin minier des cévennes avec les villes du Martinet, de La Grand Combe, d’Alès.

 

Centre culturel l’Escapade à Hénin-Beaumont

La compagnie BVZK a été associé au centre culturel de 2005 à 2010

 

  • Vivre les livres Festival de lectures-spectacles de textes contemporains sur la CAHC (62) 2005 à 20010 en partenariat avec la communauté d’agglomération Hénin-Carvin (62), les méditahèques du réseau intercommunal, le conseil général du pas-de-calais, le conseil régional du Nord Pas-de-Calais

Ville de Harnes

La compagnie BVZK a été associé à la ville de Harnes de 2010 à 2012

 

  • Ma vie – Ma ville – Harnes de 2010 : dans l’objectif de créer des passerelles entre les habitants, visant à la pluralité des rencontres intergénérationnelles, le projet Ma vie Ma ville est l’aboutissement des actions menées sur le territoire harnésiens durant les trois années de résidence. Plus qu’une simple consommation culturelle, ce projet s’est voulu participatif et s’inscrit dans une logique de démocratie culturelle. Sur la base d’une thématique commune autour de l’expression et de la récolte d’une mémoire collective harnésienne, ce projet s’est adressé à l’ensemble des habitants de Harnes. De 7 à 77 ans, des écoliers aux personnes âgées, c’est par le biais de cette thématique commune que nous avons cherché à révéler un certain nombre de valeurs, idéaux, au sein d’un territoire riche et pourtant précaire culturellement. C’est autour de la parole sensible, de l’expression d’une pensée quotidienne singulière que nous suscitons la question artistique, celle-ci visant à questionner notre monde, notre rapport aux autres en cherchant à favoriser l’insertion sociale de chacun : la dignité, la confiance en soi, l’estime des autres, l’ouverture d’esprit…autant de valeur que l’on peut considérer comme des objectifs.  Les actions ont été réalisées en partenarait avec le C.C.A.S, le centre culturel Jacques Prévert, le foyer Croizat, le collège victor hugo, l’école maternelle Anatole France, l’association des amis du vieil Harnes, l’école de Musique, le projet P.R.E)  faire participer les habitants et sensibiliser les publics scolaires/sociaux/séniors à la question de l’expression et du recueil de la mémoire.

Projet soutenu par la Ville de Harnes, le Conseil Général du Pas-de-Calais,
le Conseil Régional des Hauts-de-France


Ville de Tourcoing

La compagnie BVZK a été associé à la ville de Tourcoing de 2012 à 2014

 

  • Noces création d’un spectacle de rue avec la participation des élèves de SEGPA du collège Marie Curie à Tourcoing 2014
  • Révolte à Libreville : Réécriture de la légende de Guillaume Tell, réalisation dʼun spectacle à partir du travail dʼécriture et incursion de scènes filmées

Nous avons mené des ateliers intergénérationnels avec le collège Marie Curie, les foyers des Hortensias, de la Roseraie et le CCAS.Nos objectifs ont été de  Former un groupe intergénérationnel dans le but de valoriser des publics fragilisés et de leur donner la possibilité de sʼexprimer à travers le théâtre. Créer un échange entre ces trois générations, Développer et renforcer le lien social, Contribuer à améliorer le «vivre ensemble»

Projet soutenu par la Ville de Tourcoing et le Conseil Régional des Hauts-de-France


Villes de Carvin, Oignies, Libercourt (62) et du Martinet (30)

La compagnie BVZK a mené un projet intergénérationnel entre les bassins miniers du Pas-de-Calais et des Cévennes de 2016 à 2019

 

  • D’une Mine à l’autre : La compagnie BVZK a eu l’occasion de se rendre régulièrement dans les Cévennes. Nous y avons découvert l’existence des mines et l’importance de cette activité dans l’histoire de la population locale.
    Depuis plusieurs années, la compagnie est en résidence dans le bassin minier du Pas-de-Calais. À la rencontre de la population des Cévennes, nous avons rapidement découvert qu’une partie importante des habitants est rattachée au Nord Pas-de-Calais par des liens de parentés. Dans l’intention de remonter la trace de cette migration et de découvrir un passé commun à ces deux régions que tout oppose géographiquement, nous avons récolté, des témoignages d’habitants des bassins miniers des Cévennes et d’habitants des bassins miniers du Nord Pas-de-Calais sur cette expérience de vie autour de la mine. Nous nous sommes immergés dans ce passé historique commun et la trace qu’il a laissé sur le paysage , les hommes qui le peuplent et les générations à venir à la recherche d’une mémoire collective.
    Découvrir sa propre histoire à travers le témoignage de celle d’un autre; inverser le regard pour faire apparaître son expérience sous un angle nouveau: changer de point de vue. Interroger ce passé au regard du présent et de l’avenir.
    De ces échanges est né une exposition photographique qui donne à voir le regard sensible d’habitants du bassin minier sur la mine aujourd’hui.
    La lecture spectacle Je roulais en Bagheera donne à entendre des témoignages d’anciens mineurs, du Pas-de-Calais et des Cévennes, et de leurs proches qui ont vécu autour de la mine à la recherche d’une mémoire commune.
    Enfin, une résidence au collège Antoine Deparcieux du Martinet dans les Cévennes a donné lieu à une restitution en mars 2019 sous forme de parade et d’exposition.

Projet soutenu par les villes Carvin, Oignies, Libercourt (62),
le Conseil Régional des Hauts-de-France,
les Conseils Départementaux du Pas-de-Calais et du Gard.